Véritables moteurs d’apprentissage, les « Learning Experience Platforms » ou LXP séduisent de plus en plus les entreprises. Et pour cause : ces plateformes d’apprentissage répondent aux besoins de leurs collaborateurs et aux stratégies de formation des managers. Une bonne nouvelle pour Learning Tribes qui croit pleinement aux ressources du digital learning.

Les entreprises adhèrent de plus en plus aux Learning Experience Platforms, notamment dans le cadre des formations dispensées à leurs salariés. Si le contenu de la formation doit être avant tout de qualité, ces plateformes offrent des outils de curation de contenu utiles pour sélectionner des ressources complémentaires sur une thématique précise et les ajouter au parcours de formation.

Les LXP offrent aux apprenants une meilleure expérience d’apprentissage, de la praticité dans leur quotidien et un accès à des contenus digitaux. Une manière de se former bien loin des codes de la formation traditionnelle.

Grâce à l’intelligence artificielle intégrée dans le LXP, des contenus sont en effet recommandés à chaque apprenant selon son profil ou ses actions sur la plateforme. Le pouvoir de la création de contenu de formation passe donc du formateur à l’apprenant, qui gagne en autonomie dans son apprentissage et peut générer du contenu lui-même et le partager avec une communauté.

Le LXP permet de s’interconnecter avec les outils de l’entreprise et d’externaliser la diffusion du contenu pédagogique vers d’autres canaux comme les applications de messagerie instantanée ou les réseaux sociaux (Messenger, WeChat…).

Mesurer l’impact de la formation

Mais ces plateformes vont même plus loin et permettent l’interprétation de « Learning Analytics », mesurant l’impact de la formation. Elles donnent accès à des métriques plus poussées comme des indicateurs de progression dans les performances d’un apprenant, la corrélation des données relatives au business (ventes, NPS…) versus les performances d’une équipe dans leur formation ou encore l’association du contenu de formation avec des compétences précises.

A la clé pour les managers, l’identification des écarts de compétences entre les salariés des équipes ou encore l’identification de talents. Preuve que le Machine Learning (IA) même s’il est encore balbutiant, promet de belles évolutions dans l’automatisation des prises de décisions L&D basées sur ces données de formation.

Pour en savoir plus sur l’analyse et l’offre digital learning de Learning Tribes :

http://blog.learning-tribes.com/learning-experience-platform-lxp-de-la-formation-digitale-a-lacte-social/


Sitel Group