Garantie contre le vol ou la casse de téléphones portables, assurance annulation souscrite en même temps qu’un voyage, extension de garantie pour l’électroménager ou appareils électroniques… Nombreuses sont les occasions pour les entreprises de proposer des services affinitaires à leurs clients. Explications.   

Apparue en France au début des années 2000, l’assurance affinitaire est définie par la FGSA (fédération des garanties et assurances affinitaires) comme « toute garantie d’assurance, d’assistance ou service accessoire en lien avec l’univers d’un produit ou service distribué par un distributeur non-assureur et qui n’est pas le motif principal d’achat du client ». Aujourd’hui, ces produits d’assurance sont distribués notamment par les opérateurs télécom, la distribution spécialisée ou encore les banques.

Selon une étude réalisée par Odoxa pour RTL et la FGSA en 2018, plus de la moitié des Français a déjà souscrit une assurance affinitaire pour un véhicule, un voyage ou un produit électroménager ou high-tech. Preuve que les consommateurs affichent un besoin grandissant de sécurité et de garanties par rapport aux produits. La tendance s’observe même sur des biens semblant moins coûteux ou moins susceptibles de casse. Un quart des Français a déjà pris une assurance pour des articles de mobilier ou de décoration et un sur cinq pour des vêtements ou de la maroquinerie.

Des produits rentables

Si l’assurance affinitaire rencontre un vif succès dans la stratégie des entreprises, c’est qu’elle présente de réels bénéfices pour les assurés. Les clients profitent d’un processus de souscription simplifié, et se voient proposer une offre correspondant à leurs besoins en temps réel lors de l’achat de biens ou services pour lesquels une assurance est importante, voire nécessaire. Les clients n’ont ainsi pas à effectuer de démarche supplémentaire pour trouver une offre d’assurance. Une opportunité pour les marques qui peuvent ainsi fidéliser leurs clients et générer de la valeur additionnelle.

« Proposer des services affinitaires pour une entreprise permet non seulement d’accroître le niveau de service de sa (ou ses) marque(s) mais également de disposer de revenus complémentaires à son « core business ». Cette diversification est intéressante à tous les niveaux et pour toutes les parties prenantes, souligne Edouard Layeillon, Directeur Développement Clients chez Sitel Group. Par exemple, la téléphonie est confrontée à un ralentissement de sa rentabilité du fait de la baisse du coût des abonnements. Les entreprises du secteur l’ont compris et commencent à proposer des assurances perte ou bris de téléphone».

Travailler sur le parcours client

Dans cette optique, Amazon a par exemple lancé une offre de garantie contre les dommages accidentels et les pannes des objets électroniques. Cette offre, appelée Amazon Protect, est proposée aux clients achetant sur son site en complément de la garantie constructeur.

Le e-commerce favorise les ventes d’assurance affinitaire, car il garantit une souscription rapide simultanément à l’achat du bien ou service. L’assurance affinitaire est ainsi dématérialisée sur l’ensemble du parcours client, de la souscription (signature électronique) à la gestion de sinistre, ce qui génère des gains d’efficacité.

« Notre mission chez Sitel est d’asseoir le développement de valeur de la marque et de placer les produits affinitaires au bon moment et au bon client, explique Edouard Layeillon. Nous travaillons sur le parcours client pour identifier les moments les plus opportuns pour le client d’une part pour lui rendre service et pour la marque d’autre part pour valoriser ses produits, développer ses ventes ».

 

 


Sitel Group