Le Seigneur des Robots par Arnaud de Lacoste : Retrouvez l’intelligence artificielle au salon du livre

Sitel Group - 16 mars, 2018 - 106

Le salon du Livre ouvre ses portes dans quelques jours. C’est chaque année un moment unique où se mêlent durant quatre jours auteurs à succès et lecteurs avides de découvertes.

Cette année, la question de l’intelligence artificielle, qui occupe tous les esprits et anime les débats de la sphère publique, sera un des sujets phares traité par les auteurs. Parce qu’il démultiplie de manière vertigineuse les possibilités d’innovations technologiques, ce nouveau phénomène fascine les Français même si beaucoup d’entre eux s’inquiètent de ses dérives potentielles notamment dans la sphère économique et dans celle du travail.

Arnaud de Lacoste, Directeur Général du groupe Sitel, s’est penché à son tour sur l’impact de l’IA dans l’entreprise et le management. Dans son livre Le Seigneur des robots, publié en octobre 2017 aux éditions Débats Publics, il propose une vision résolument optimiste mais surtout pragmatique de cette nouvelle innovation technologique : faire de l’IA un outil d’amélioration des entreprises à mettre au service des relations humaines.

Déjà omniprésente dans notre vie quotidienne, l’intelligence artificielle modifie en profondeur le fonctionnement des sociétés contemporaines

Voiture autonome, reconnaissance faciale, chatbot, marketing prédictif, l’intelligence artificielle déploie ses possibilités à l’infini et influence tous les secteurs d’activité, que ce soit l’économie, la santé ou encore les innovations sociales.

Ainsi, si les Français plébiscitent le développement de l’IA et sont conscients des potentielles innovations technologiques qu’elle renferme, ils restent néanmoins inquiets de son impact potentiel sur l’emploi et l’entreprise.

Les résultats de l’étude de l’IFOP[1] réalisée pour Acticall Sitel, en septembre 2017 montrent que 64 % des Français s’inquiètent du développement de l’IA et 50 % considèrent qu’elle va les obliger à changer directement leur travail. L’intelligence artificielle constitue donc un sujet d’inquiétudes et apparait comme synonyme d’efforts d’adaptation et de destruction nette d’emplois.

Pour une coopération renforcée entre l’Homme et la machine : l’IA au service de la relation humaine et de l’émotion

Pourtant, si vous pensez que les robots et les algorithmes vont remplacer la créativité et le savoir-faire humain, détrompez-vous ! L’heure est au foisonnement des synergies hommes-machines. Avec l’aide des technologies fondées sur l’intelligence artificielle, nous basculons dans l’ère du contexte et de la conversation permanente.

L’empathie, le dialogue et l’émotion deviennent alors des valeurs cardinales dans tous les domaines.

L’Homme reste, aujourd’hui plus que jamais, le maitre des robots comme le souligne l’ouvrage d’Arnaud Lacoste :

« Les Français expriment une vision paradoxale concernant le développement de l’IA, faite à la fois d’optimisme par rapport à la technologie mais aussi d’une grande prudence due à l’impact anticipé sur l’emploi. Si cette inquiétude est légitime face à une nouvelle révolution économique, elle reste largement infondée au regard des perspectives de croissance et du besoin nouveau de relations et d’interactions humaines qui s’exprime dans notre société. Le développement de l’IA redonne plus que jamais de la valeur au travail humain ».

Arnaud de Lacoste invite donc ses lecteurs à découvrir un ouvrage dans lequel, il propose une vision positive et optimiste de l’évolution et des grands enjeux de l’IA au cours des prochaines décennies. Il aura le plaisir d’être présent au Salon du Livre à Paris le 16 mars prochain pour échanger avec eux sur cette question fascinante.

leseigneurdesrobots.com

 

 

[1] « Le regard des Français sur l’intelligence artificielle » réalisée par l’IFOP pour Sitel Group auprès d’un échantillon de 1007 personnes, représentatifs de la société française. Les interviews ont été réalisées du 20 au 21 septembre 2017.


Sitel Group


contact_form_siteldesk







En soumettant vos informations, vous acceptez ces conditions.