Désormais incontournables dans le monde et en France notamment depuis l’arrivée d’Amazon Alexa cet été, les assistants vocaux investissent maisons et bureaux. Et pour cause : leurs fonctionnalités modifient l’accès à l’information des consommateurs et leur simplifient la vie. C’est en tout cas ce qu’en pensent 57% des Français interrogés pour l’étude Shopper Observer 2018 en partenariat avec la Paris Retail Week.

Les assistants conversationnels proposent de nombreux services pour devenir des plateformes de services et des partenaires de vie. Consulter la météo, apprendre des langues étrangères, lancer les dessins animés de vos enfants, préparer vos courses… la voix multiplie les opportunités.

Accessible à tous, elle facilite le quotidien et permet de réaliser plusieurs tâches en même temps. Elle devient le premier canal digital qui touche autant les digital natives, les enfants que les populations plus éloignées du digital comme les seniors.

Plus interpellant, pour 25% des Français de moins de 35 ans, les assistants conversationnels pourraient aussi être utilisés comme simple ami, pour parler de choses et d’autres et avoir de la compagnie (contre 33% des Américains).

Une nouvelle ère pour le business conversationnel

Après le clavier, la souris, l’écran tactile et même les chatbots, les assistants vocaux révolutionnent donc les usages dans le domaine des interfaces homme/machine. De la distribution au tourisme en passant par l’univers du mariage ou la livraison de pizzas, tous les secteurs sont concernés par cette nouvelle ère du business conversationnel.

Convaincu de la force de ce nouveau canal, le groupe Sitel via son agence CX digitale TSC, a classé les expériences possibles avec la voix en quatre catégories dans un livre blanc spécialement dédié au sujet. La voix permet donc l’accompagnement de l’utilisateur, l’immersion dans un univers, le commerce et la commande d’actions.

« Les marques ont tout intérêt à investir ce nouveau canal, qui devrait représenter 30% de la navigation web d’ici 2020 et 50% des recherches Google, explique Geoffrey Boulakia, Directeur Général Adjoint EMEA de TSC. Un nouveau carrefour d’échanges où il sera possible de capter le consommateur là où il se trouve et quand il le souhaite ».

 


Sitel Group


contact_form_siteldesk